TROUVER LA BONNE ASSURANCE SANTÉ

 

Service

En France, l‘assurance santé est obligatoire, la sécurité sociale, elle prend partiellement en charge les frais de santé.

VOTRE ASSURANCE SANTÉ AU JUSTE PRIX !

 

Contact

Comparer les assurance santé chez nous, est le meilleur moyen de trouver la meilleure mutuelle santé parmi les offres du marché et de s’assurer de souscrire la mutuelle santé la moins chère pour le niveau de garanties souhaité.

COMPARER SELON VOTRE SITUATION

 

MUTUELLE SANTÉ

Les frais médicaux telles que les soins optiques , les soins dentaires ou encore une intervention chirurgicale peuvent coûter cher. La mutuelle vient en supplément des prestations versées par la caisse primaire d’assurance maladie et son rôle est de fournir des garanties complémentaire adaptées à vos besoins.
Notre formulaire

    MON PROFIL

    Ajouter un conjoint :
    Ajouter un enfant:




    Notre comparateur assurance santé, vous permet en quelques clics, de calculer votre tarif mutuelle, visualiser les garanties et les remboursements en ligne, et d'afficher les différentes formules en toute transparence et simplicité.

    BESOIN D'AIDE!

    En quelques clics, soyez rappelé par l’un de nos experts, qui fera le point GRATUITEMENT sur votre situation, et vous rapportera des solutions personnalisés. Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 8h30 à 20h00, et le samedi de 8h30 à 14h00

    Intérêt de la mutuelle de santé : la sécurité sociale ne rembourse que partiellement les soins et les médicaments. En effet, sur un tarif conventionné TC (accord entre les médecins et la sécurité sociale), une part non négligeable appelée ticket modérateur est à la charge du patient.

    Ce ticket modérateur (TM) existe pour les visites chez les médecins, mais aussi pour les hospitalisations, les médicaments, les analyses médicales, les auxiliaires médicaux, etc…
    C’est ici que la mutuelle complémentaire de santé intervient : selon l’option choisie, la mutuelle rembourse la part du TM plus éventuellement tout ou partie du dépassement du TC. La mutuelle de santé peut rendre aussi d’autres services, comme le tiers payant. Celui-ci vous permettra en effet de ne pas faire l’avance du remboursement de la mutuelle de santé puisque celle-ci remboursera directement le pharmacien ou l’hôpital. Les formules proposées par les mutuelles complémentaires se distinguent par leur taux de remboursement, mais aussi par leur délai de remboursement, leur éventuel questionnaire de santé, le délai de prise d’effet de la garantie.

    Carte à microprocesseur, dite « carte à puce », de la taille d’une carte bancaire et pouvant contenir environ 8 pages de texte.

    Gratuite, elle remplace la traditionnelle carte « en papier » de l’assuré social.

    Elle permet au Professionnel de Santé de prendre en compte immédiatement les droits de l’assuré et de créer une Feuille de Soins Électronique lors d’une consultation par exemple.

    La Carte Vitale est le principal outil du système de remboursement des soins de santé mis en place à partir de 1998, sur l’initiative de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie.

    Cette carte à puce, qui a pour finalité de remplacer la traditionnelle carte papier de l’assuré social, contient comme cette dernière, toutes les données administratives relatives à l’assuré social et à ses ayants droit. Présentée au Professionnel de santé (médecins, pharmaciens,…).

    La Carte Vitale permet à ce dernier de prendre en compte immédiatement les droits de l’assuré et de créer une feuille de soins électronique.

    Cette feuille de soins est ensuite transmise à la Caisse d’Assurance Maladie.

    Les remboursements des soins sont donc plus sûrs et plus rapides.

    N’hésitez pas à prendre contact avec l’un de nos conseillers en mutuelle qui se mettra à votre disposition pour vous fournir toutes les informations que vous souhaitez avoir et vous conseillera sur les garanties les mieux adaptées à vos attentes

    Les garanties sont séparées en fonction de la nature des soins : par exemple médecin, pharmacie, soin dentaire, optique etc… Puis est affichée la base du remboursement :

    • En pourcentage : vous serez remboursés sur la base d’un pourcentage du TC.
    • En valeur : vous serez remboursés au maximum sur la base de cette valeur.
    • Frais réel : vous serez remboursés intégralement du montant réglé.

    Enfin, si vous avez déjà une mutuelle complémentaire, vérifiez bien que tous les membres de votre famille sont couverts par celle-ci, que vous n’avez pas oublié par exemple de déclarer le petit dernier. A savoir, il vaut mieux en général n’avoir qu’une seule mutuelle santé pour toute la famille plutôt que d’avoir chacun la sienne : les cotisations seront moins importantes.

    La réponse est bien évidemment OUI, personne n’est à l’abri d’un problème de santé ou d’un accident. Et les sommes d’argent que vous auriez à rembourser peuvent s’avérer être extrêmement élevées.
    Les mutuelles sont avant tout régies par un principe de solidarité : les personnes en bonne santé aidant les personnes malades.

    Avant de souscrire à une mutuelle de santé , vérifiez que vous-même ou votre conjoint n’est pas déjà couvert par une mutuelle d’entreprise, plus avantageuse en termes de cotisation. Et il ne sert à rien d’en cumuler plusieurs…

    On trouve deux types de prestations dans les régimes d’Assurances maladie

    – Les prestations en espèces viennent garantir le maintien d’un revenu d’activité (ce chapitre sera développé dans une prochaine formation produit à l’origine, une incapacité totale de travail, temporaire ou définitive.

    Incapacité temporaire totale de travail : Celle-ci est consécutive à une maladie ou un accident.
    Le régime obligatoire va garantir une partie des revenus d’activité de l’assuré sous déduction généralement d’une période de carence Indemnités journalières.

    Incapacité totale et définitive de travail : Là encore, elle est consécutive à une maladie ou un accident.
    L’assuré ne pouvant plus exercer une activité, il reçoit un revenu déterminé en fonction de la gravité de son incapacité et du dernier revenu d’activité Rente invalidité.

    Enfin, en cas de décès, dont l’origine est l’exercice de l’activité un capital est versé aux ayant droits. Ce capital est calculé en fonction du Plafond Mensuel de la Sécurité Sociale (PMSS) à ce jour de 2516 euros.

    – Les prestations en nature représentent les remboursements d’actes médicaux, chirurgicaux ou maternité.
    Principes de fonctionnement de l’assurance maladie

    Sont affiliés à un Régime obligatoire tous les salariés de l’industrie et du commerce, les artisans, les professions libérales, les agriculteurs…
    Pour les salariés, c’est de loin le plus important des régimes en raison du nombre de personnes qui y sont assujetties (environ 80% de la population).
    Ce sont les Caisses Primaires d’Assurance Maladie (CPAM) qui gèrent les prestations au niveau local.
    En principe, il en existe une par département. Cependant, pour des raisons d’ordre géographique ou historique, certains départements en comptent plusieurs. Au total, il en existe 129.
    Toute personne, salariée ou non et travaillant à quelque titre ou en quelque lieu que ce soit pour un ou plusieurs employeurs doit être assujettie au régime général.

    Qui est affilié

    – Tout salarié,

    Certaines catégories de travailleurs assimilées aux salariés proprement dits, en particulier :
    – les travailleurs à domicile, les VRP, les employés d’hôtel, cafés, restaurants, les ouvreurs de théâtre ou de cinéma, les artistes, les mannequins, les journalistes pigistes, les gérants de SARL…
    – Les professions médicales conventionnées (uniquement pour les frais médicaux).
    – Les assurés volontaires.
    – Toute personne bénéficiant de la Couverture Médicale Universelle.
    – Les professions indépendantes.

    Bénéficiaires

    – L’assuré,
    Son conjoint ou concubin,
    – Les enfants à charge,
    – un ascendant, descendant, collatéral, allié vivant sous le toit de l’assuré et qui se consacre exclusivement aux travaux de ménages et à l’éducation d’au moins deux enfants de moins de quatorze ans à la charge de l’assuré.

    Formalités d’inscription
    L’immatriculation est une opération administrative qui consiste à inscrire une personne sur la liste des assurés sociaux.
    Un numéro d’immatriculation est attribué à l’assuré. Il conservera toute sa vie son numéro d’immatriculation à 15 chiffres et cela quelles que soient les caisses dont il va dépendre par la suite en fonction de son lieu de travail.
    Ce numéro comporte un certain nombre de renseignements utiles.

    Exemples de remboursement
    Les médecins :
    On trouve 3 grandes familles de médecins remboursés à 70% Le médecin généraliste
    – BR = 20 €
    – BR x (Remboursement = 70%) soit 14 €
    – PF 1 € = 13 €
    – TM = 6 €
    – Lettre C

    Le médecin spécialiste :
    – BR = 23 €
    – BR x (Remboursement = 70%) soit 16.10 € – PF 1 € = 15.10 €
    – TM = 6.90 €
    – Lettre CS

    Le tarif de convention spécialiste est appelé à se décomposer en 3 tarifs selon la gravité de la consultation.
    On trouvera alors pour une même pathologie un Tarif de convention à 23, 26 et 30 euros.

    Le neuropsychologue (CNPSY)
    – BR = 34.30 €
    – BR x (Remboursement = 70%) soit 24.01 € – PF 1 € = 23.01 €
    – TM = 10.29 €
    – Lettre CS

    Les auxiliaires médicaux
    Ils ne sont pas concernés par la Participation Forfaitaire .
    On les reconnaît sous la lettre AM :
    – Infirmières AMI
    – Masseur Kinésithérapeute AMM/AMK
    – Orthophoniste AMO

    En fonction de l’acte, on multiplie la valeur de la lettre clef par un coefficient multiplicateur attribué à l’acte pour trouver la BR.
    Prix Unitaire x Coefficient == Base de Remboursement
    Exemple : 1 séance de kinésithérapie 8,5 AMK = 8,5 x2, 04 = 17,34 €.
    Taux de Remboursement = 60 %.

    La Pharmacie

    On trouve 4 types de médicaments. Le taux de remboursement est fonction d’une notion de « Service Médical Rendu » ou SMR :
    0 % – Non remboursés (Service Médical Rendu NUL ex : la viagra)

    35 % – Semi conforts (dans le langage courant, médicament « De Confort », vignette bleue).

    65 % – Médicaments traditionnels,

    vignette blanche.
    100 % – Médicaments irremplaçable et coûteux généralement affectés aux personnes prises à 100%

    L’hospitalisation
    La participation forfaitaire ne s’applique pas en cas d’hospitalisation complète.

    Il existe 4 types d’établissements hospitaliers :

    – Hôpital public
    – Clinique conventionnée
    – Clinique conventionnée avec dépassements d’honoraires
    – Clinique non conventionnée.
    C’est le poste le plus coûteux pour les assurés.

    On distingue 4 points :
    – Le séjour L’intervention
    – Le forfait journalier
    – La chambre particulière
    – Le séjour Une journée d’hôpital coûte de 610 € à 1148 € par jour selon la gravité du séjour de l’observation à la réanimation.
    Compte tenu des différents cas, nous prendrons pour simplifier le prix de 610 € par jour.

    3 possibilités de remboursement :
    – Séjour inférieur à 30 jours, remboursement à 80 % .
    – Séjour supérieur à 30 jours, remboursement à 100% à compter du 31ème jour.
    – Séjour inférieur à 30 jours et KC>50, remboursement à 100 % .
    – L’intervention Le Remboursement est en fonction de la garantie de l’intervention 2 possibilités : KC ? 50 Remboursement à 100 % du tarif de convention de l’intervention, mais également du séjour, car l’intervention prime sur le séjour. KC < 50 Remboursement à 80 %.

    ATTENTION : la nouvelle nomenclature de la sécurité sociale devrait supprimer cette notion de supérieur ou égal à K 50.

    La conséquence immédiate serait le paiement des 20% pour des interventions de type appendicite.
    Forfait Journalier Séjour inférieur à 30 jours, remboursement à 80 % Séjour supérieur à 30 jours, remboursement à 100% à compter du 31ème jour.

    Séjour inférieur à 30 jours et KC>50, remboursement à 100 % La chambre particulière Elle n’est jamais remboursée par le régime obligatoire.

    En hôpital public, elle est généralement gratuite mais on ne peut pas imposer le fait d’en avoir une.
    En clinique, elle est payante (de 30,50 € à 228 € par jour). Par ailleurs, ne sont jamais remboursés en hospitalisation le téléphone et la télévision.

    L’optique Le régime obligatoire distingue les verres, des montures. Le tarif de convention pour les montures est de 2,80 €.
    Le taux de remboursement est de 65 % soit 1,85 € par monture.
    Cas particulier : Les enfants de moins de 16 ans bénéficient d’un forfait optique de 30,48 €.

    Le dentaire Les consultations, actes ou soins réalisés par les chirurgiens dentistes ne sont pas concernés par la participation forfaitaire.

    On distingue les soins courants (ex :plombage) des prothèses et de l’orthodontie.
    Les soins conservateurs sont identifiables par la lettre de SC (ou SDE) qui a une valeur de 2,36 €.
    Les soins dentaires ne connaissent presque jamais de dépassements d’honoraires Taux de remboursement = 70 %.
    Les prothèses dentaires Avant la mise en place d’une prothèse dentaire (couronne ou bridge), un accord devait être préalablement donné par le régime obligatoire, aujourd’hui les travaux sont faits et le RO obligatoire peut refuser le remboursement.

    La demande est faite par le chirurgien dentiste, elle est systématiquement acceptée lorsque le SPR a un coefficient multiplicateur de 50.

    Cette codification est amenée à changer au cours de l’année pour être remplacée par :
    ADP : actes Divers de Prothèses dentaires
    PFM : Prothèse dentaire Fixe Métallique.
    PFE : Prothèse dentaire Fixe Esthétique.
    PDA : Prothèse Dentaire Amovible. Un SPR est égal à 2,15 € soit SPR 50 = 2,15 x 50 = 107,50 €. Le taux de remboursement est à 70 % soit 107,50 x 70 = 75,25 €. Le traitement orthodontie Là encore l’accord de prise en charge devait être donné par le régime obligatoire. Il l’est systématique à une double condition ; que l’assuré ait moins de seize et que le TO (ou TOR) soit de 90 soit 193,50 € (2,15x 90).
    Le traitement s’étale sur une durée de 2 ans avec un remboursement tous les semestres.
    Le taux de remboursement est de 100 % lorsque l’enfant a moins de seize ans. Au delà, sauf cas exceptionnel la demande est systématiquement rejetée. Maternité A partir du sixième mois la sécurité sociale prend en charge à 100% tous les frais nécessaire y compris l’accouchement Dépassement d’honoraires : montant facturé en plus du tarif de base de la Sécurité sociale.

    Avis d’expert : avis ponctuel demandé à un médecin spécialiste en tant que consultant, et sous réserve qu’il n’ait pas vu le patient dans le semestre précédent. Le médecin traitant a ensuite la charge de surveiller l’application de ses prescriptions. S’il s’agit d’un psychiatre, neuropsychiatre ou neurologue, la consultation pour avis d’expert est de 50€.

    PARTENAIRES

     

    NOS